happy 4th of July

Ce 4 juillet est jour férié aux Etats-Unis. Les Américains célèbrent l’anniversaire de leur Déclaration d’Indépendance. C’est en effet le 4 juillet 1776 que les membres du Deuxième Congrès Continental  apposèrent leur signature au bas d’un document rédigé par Thomas Jefferson, futur président,  pour expliquer les raisons qui avaient poussé les « colonies » à se rebeller contre la couronne britannique.

Mais de même qu’en France la Bastille était quasiment vide le jour où elle fut prise d’assaut par les révolutionnaires, faisant de notre 14 juillet la célébration d’un évènement symbolique, mais mineur, il ne s’est en fait presque rien passé le 4 juillet 1776 à Philadelphie, alors capitale américaine.

battle of Lexington & concord

Les hostilités  entre les troupes du roi et les « patriots » avaient commencé un an plus tôt. Le 19 avril 1775 précisément avec la Bataille de Lexington et Concord, où des soldats de sa majesté, envoyés confisquer les armes  amassées par les colons, avaient été accueillis à coups de fusils et repoussés.

Dès lors l’une après l’autre les colonies s’étaient unies pour s’émanciper du joug britannique. Certaines étaient restées fidèles à la couronne, notamment Quebec  et les colonies du Canada. D’autres avaient rejoint le mouvement devenant les treize colonies fondatrices des Etats-Unis.

L’indépendance avait été votée par les 56 députés du Congrès dès le 2 juillet 1776. C’est d’ailleurs la date que John Adams, Père Fondateur et futur président, considérait lui-même comme « remarquable » et méritant d’être célébrée.

Jefferson etr le Comité des Cinq

Le 3, Thomas Jefferson présenta le texte préparé par son Comité des Cinq. Il fut discuté et amendé par les députés. Ils travaillaient encore dessus le 4 au matin. La version finale fut finalement signée par  le seul président du Congrès, John Hancock, et son secrétaire. Ce document semble avoir été perdu et c’est une copie que les députés finirent par signer près d’un mois plus tard, le 2 août. Mais cette copie porte la date « July 4 1776» et ce jour devint donc « Fête Nationale ».

declaration of independence

Le 4 juillet est férié aux Etats-Unis. Et s’il tombe un dimanche, c’est le lundi qui devient férié. Pas besoin de consulter son calendrier à l’avance pour savoir  si l’on peut faire le pont ou  si c’est le bon moment pour prendre un « RTT ». Le 4 juillet c’est  barbecue, bières et baseball avec en prime feux d’artifice en fin de soirée.

Le 4 juillet , il est aussi de coutume d’accrocher un grand drapeau à sa fenêtre, ou de mettre un petit « pin » de la bannière étoilée à sa boutonnière. Encore que faire cela, les autres jours aussi, soit parfaitement naturel…