jeudi 22 décembre 2016

Administration Américaine: Trump taille patron - 2e partie, Economie et Politique intérieure

L’administration du « president-elect » Donald Trump prend forme. Elle reflète les engagements de campagne du candidat Trump. On y trouve des personnalités étrangères à Washington, voire au monde politique, et plutôt issues du monde de l’entreprise, ou des rangs de l’armée. Le souci dominant est celui de l’efficacité réformatrice Six dirigeants d’entreprises, cinq élus du Congrès,  quatre femmes dont une d’origine asiatique, trois généraux en retraite, deux banquiers, un professeur et un médecin africain-américain,!... [Lire la suite]

mercredi 21 décembre 2016

Administration Américaine: Trump taille patron - 1ere partie, Défense et Relations Internationales

  L’équipe du « president-elect » Donald Trump prend forme. Elle reflète les engagements de campagne du candidat Trump. On y trouve des personnalités étrangères à Washington, voire au monde politique, et plutôt issues de l’entreprise, ou des rangs de l’armée. Le souci dominant est celui de l’efficacité réformatrice   Six dirigeants d’entreprises, cinq élus du Congrès,  quatre femmes dont une d’origine asiatique, trois généraux en retraite, deux banquiers, un mèdecin africain-américain,! Voilà à quoi... [Lire la suite]
lundi 19 décembre 2016

Présidentielle U.S. : Pourquoi le Collège électoral compte

Le Collège électoral vote aujourd’hui. Or depuis la victoire surprise de Donald Trump le 8 novembre, les démocrates déçus n’en finissent pas de tempêter contre cette institution, pourtant voulue par la Constitution et essentielle à la démocratie américaine.   C’est jour de vote aux Etats-Unis ! C’est aujourd’hui que les fameux « grands électeurs » vont se réunir au sein du « Collège électoral » pour voter dans le cadre de l’élection présidentielle. C'est le  deuxième acte de ce rituel... [Lire la suite]
Posté par geraldolivier à 13:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 7 décembre 2016

Président Trump: Ce que « America First » veut dire

En dépit des affirmations de certains "America First" ne signifie pas un retour à "l'isolationnisme", mais la volonté de placer l'intérêt national comme principe directeur de la diplomatie américaine. Donald Trump entend renouer avec le non-interventionnisme républicain, une tradition occultée depuis soixante-dix ans.  Sa politique étrangère s'inscrira probablement dans la continuité de celle d'Obama, avec quelques exceptions de taille, vis à vis de la Russie, de l'Arabie saoudite, de l'Iran ou de Cuba. Quatre semaines après... [Lire la suite]