mardi 24 janvier 2017

Trump et « American Carnage », fantasme ou réalité ?

Le discours d’investiture de Donald Trump restera pour sa force verbale et sa brutalité crue, résumée par une expression choc « American Carnage », un carnage américain! Médias et réseaux sociaux se sont emparés de l’expression, le plus souvent pour la railler. Elle renvoie pourtant à une réalité qui fait aussi  l’Amérique d’aujourd’hui.  A force de discuter des chiffres, on en oublie les mots. L’investiture de Donald Trump a, d’entrée, suscité une polémique sur l’ampleur de l’assistance présente. Néanmoins son discours... [Lire la suite]
Posté par geraldolivier à 12:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 2 janvier 2017

Maison Blanche: Obama règle ses comptes

    Obama persiste et signe. Alors qu’il ne lui reste que quelques jours avant de se retirer, le président américain intervient tous azimuts pour compliquer ou bloquer la tâche de son successeur.   Dans trois semaines Barack Obama ne sera plus président des Etats-Unis. Il achève son second mandat et quittera définitivement la Maison Blanche. Mais il est pour l’instant encore aux commandes et ses récentes décisions indiquent qu’il entend exercer son mandat jusqu’au bout et verrouiller autant qu’il le peut les... [Lire la suite]
jeudi 22 décembre 2016

Administration Américaine: Trump taille patron - 2e partie, Economie et Politique intérieure

L’administration du « president-elect » Donald Trump prend forme. Elle reflète les engagements de campagne du candidat Trump. On y trouve des personnalités étrangères à Washington, voire au monde politique, et plutôt issues du monde de l’entreprise, ou des rangs de l’armée. Le souci dominant est celui de l’efficacité réformatrice Six dirigeants d’entreprises, cinq élus du Congrès,  quatre femmes dont une d’origine asiatique, trois généraux en retraite, deux banquiers, un professeur et un médecin africain-américain,!... [Lire la suite]
mercredi 7 décembre 2016

Président Trump: Ce que « America First » veut dire

En dépit des affirmations de certains "America First" ne signifie pas un retour à "l'isolationnisme", mais la volonté de placer l'intérêt national comme principe directeur de la diplomatie américaine. Donald Trump entend renouer avec le non-interventionnisme républicain, une tradition occultée depuis soixante-dix ans.  Sa politique étrangère s'inscrira probablement dans la continuité de celle d'Obama, avec quelques exceptions de taille, vis à vis de la Russie, de l'Arabie saoudite, de l'Iran ou de Cuba. Quatre semaines après... [Lire la suite]
jeudi 24 novembre 2016

Stephen Bannon: L’homme par qui la victoire et le scandale sont arrivés

Il y a trois mois personne, ou presque ne connaissait son nom ! Aujourd’hui il est le conseiller personnel du président-élu des Etats-Unis. Il s’appelle Steve Bannon. Avant de reprendre en main la campagne du candidat républicain il dirigeait un groupe de presse controversé,  Breitbart. Il est l’ennemi juré de tous les progressistes, pire qu’un épouvantail, un repoussoir qui offense les bien-pensants inquiets de sa proximité avec le pouvoir…   Depuis la victoire de Donald Trump, la presse américaine a trouvé sa... [Lire la suite]