jeudi 10 mai 2018

Accord iranien: Pourquoi Trump a eu raison d’en sortir !

  N’en déplaise aux esprits chagrins, Trump a eu raison de sortir les Etats-Unis de l’accord sur le nucléaire iranien. Surtout qu’il en avait parfaitement le droit. Le 8 mai, dans un discours « à l’Amérique et au monde », le président américain Donald Trump  a annoncé le retrait immédiat des Etats-Unis du « JCPOA »  (ou « Joint Comprehensive Plan of Action », nom officiel et incompréhensible de ce que les média appelaient « l’accord sur le nucléaire iranien ») ainsi que... [Lire la suite]
Posté par geraldolivier à 23:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

jeudi 3 mai 2018

Etats-Unis: Le Trio musclé de la nouvelle diplomatie américaine

  Les Etats-Unis ont un nouveau secrétaire d’Etat. Il s’appelle Mike Pompeo et occupait précédemment la fonction de directeur de la CIA.  Sa nomination vient d’être confirmée par le Sénat. Ainsi que le demande la Constitution américaine. Il est remplacé à la tête de la CIA par Gina Haspel, la première femme à occuper ce poste, dont la nomination n’a pas encore été confirmée par le Sénat. Les Etats-Unis ont également un nouveau Conseiller pour la Sécurité nationale. Il s’appelle John Bolton. Il fut  ambassadeur à... [Lire la suite]
dimanche 25 février 2018

Etats-Unis, Armes à Feu : et si Trump faisait bouger les lignes

Dans le débat sur les armes à feu Trump peut imposer des restrictions. Parce qu’il a la confiance des partisans du port d’arme. Ce qui n’était pas le cas d’Obama. Le 14 février, au soir de la tuerie de Parkland, en Floride, qui a fait dix-sept morts, dont quatorze adolescents, le président Trump a été sévèrement critiqué pour ne pas avoir prononcé le mot « arme à feu » dans le message de condoléances qu’il adressa aux victimes, et à la nation américaine tout entière, depuis la Maison Blanche. Il y disait son chagrin, son... [Lire la suite]
jeudi 28 décembre 2017

Le silence assourdissant autour des réussites de Donald Trump

    Il est des silences qui en disent long. Celui des médias américains sur le bilan de la première année de mandat de Donald Trump est éloquent! Rien. Pas un mot. Juste le tumulte des affaires inconséquentes – russiagate, tweets et vieilles accusations de harcèlement sexuel - qui alimentent les « Unes » depuis douze mois.  Avec l’unanimité d’une caste parfaitement solidaire, les grands médias américains ont choisi de faire l’impasse sur les sujets  pouvant susciter un commentaire favorable à l’égard... [Lire la suite]
Posté par geraldolivier à 13:49 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
vendredi 22 décembre 2017

Le vrai Russiagate: Pourquoi les Démocrates ont tout à en craindre

Russiagate : 2eme partie Pourquoi les Démocrates ont tout à craindre de la vérité Depuis la victoire présidentielle de Donald Trump, le 8 novembre 2016   les démocrates, appuyés  par tous les grands médias américains, s’évertuent à nous faire croire à l’existence d’une  « collusion » entre la campagne de Trump et Vladimir Poutine, via les services de renseignement  russes, pour manipuler l’élection  et offrir la Maison Blanche au milliardaire newyorkais. C’est pour eux la seule explication... [Lire la suite]
samedi 14 octobre 2017

Scandale Harvey Weinstein: l’hypocrisie des élites épinglée

   Qu’y a-t-il de plus scandaleux : les abus sexuels dont Harvey Weinstein est accusé, ou le silence du tout Hollywood et de ses amis démocrates sur le sujet. ? … L’affaire Weinstein embarrasse  la gauche américaine parce qu’elle illustre l’hypocrisie du système et des élites. Pour le plus grand plaisir de la droite populiste. Depuis qu’elle a éclaté,  l’affaire Weinstein embarrasse considérablement Hollywood. Acteurs et  producteurs ont assisté, médusés, à la chute fracassante d’un des leurs. Et... [Lire la suite]
Posté par geraldolivier à 18:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

vendredi 11 août 2017

Etats-Unis: Pourquoi Donald Trump ne sera pas destitué !

La possibilité d’un procès en « impeachment » contre Donald Trump se rapproche de jour en jour. Mais que ses innombrables adversaires ne se réjouissent pas trop vite ! Le président, légitimement élu, est encore loin d’être destitué. Et il est  probable qu’il finira son mandat. « L’affaire russe » qui embarrasse son administration depuis ses premiers jours vise clairement à destituer Donald Trump. Et la mise en place d’un « grand jury », révélée récemment,  pour enquêter sur la... [Lire la suite]
dimanche 14 mai 2017

France-Etats-Unis: Emmanuel Macron est-il le Barack Obama français ?

   La réponse est oui, et c’est tout le problème…  Emmanuel Macron est donc officiellement le 8e président de la Ve république. Depuis son élection, les grands médias américains ne cessent de chanter ses louanges. Par sa victoire, il aurait tout simplement « sauvé la civilisation occidentale ». Rien moins. Après le vote du Brexit, et l’élection de Donald Trump, salués comme des victoires de la vague montante  « nationale-populiste » en Amérique et en Europe,  une victoire de Marine Le... [Lire la suite]
Posté par geraldolivier à 16:33 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
mardi 11 avril 2017

Cour Suprême : La première grande victoire de Donald Trump

 Les médias d’aujourd’hui ne suivent jamais plusieurs sujets en même temps. Au prétexte que  l’auditoire (c’est-à-dire vous, moi et les autres) n’est pas capable de hiérarchiser son attention.  Pour faire de l’audience, il faut qu’un fait unique domine, voire monopolise, l’actualité jusqu’à ce qu’un autre ne l’en déloge. Avoir deux grands titres, ou trois, ce n’est tout simplement plus concevable. Notre monde, lui, se fiche bien de ces considérations. L’actualité a le don de parfois s’accélérer et de se densifier.... [Lire la suite]
dimanche 9 avril 2017

Frappes Américaines en Syrie: Evolution mais pas Revirement

  Ce ne fut pas, à proprement parler, un « baptême du feu ». Le président Trump avait déjà autorisé d'autres actions militaires,  au Yemen notamment. Mais ce fut sa plus importante décision en tant que Commandant en Chef des forces armées. Et ce fut celle aux conséquences les plus lourdes.   La décision américaine de frapper la Syrie, en représailles contre l’attaque chimique menée deux jours plus tôt, a bouleversé la donne du conflit. Mais, au contraire de ce que beaucoup ont dit, cette décision ne... [Lire la suite]