jeudi 4 août 2016

Elections U.S.: Trump et les Républicains dans le piège démocrate

   Le président américain Barack Obama a qualifié Donald Trump d’« inapte » à occuper la fonction présidentielle. Une prise de position sans précédent, qui illustre la stratégie démocrate  pour conserver la Maison Blanche en novembre: attaquer le candidat républicain, non pas sur le fond mais sur sa personnalité, et diviser le camps adverse.   Décidément la campagne présidentielle américaine de 2016 ne ressemble à aucune autre. Tandis que les plus folles spéculations entourent la candidature de... [Lire la suite]

lundi 13 juin 2016

Orlando : Tuerie de masse ou acte terroriste ? Pourquoi le choix des mots compte

 Dans une guerre il faut d’abord nommer l’ennemi. Le président Obama s’y refuse obstinément. Ce n’est pas le cas de Donald Trump.  Dans sa brève allocution, suite à l’attaque d’une boite de nuit d’Orlando, en Floride, qui a fait au moins 50 tués, et 53 blessés, le président américain Barack Obama a parlé « d’acte de terreur » et « d’acte de haine ». « Le FBI mène son enquête, a-t-il ajouté,  et traite cela comme un acte terroriste ». Il a souligné que la cible était la communauté LGBT... [Lire la suite]
dimanche 15 mai 2016

Etats-Unis/Moyen Orient: La Doctrine Obama (2e partie), Le Pari Iranien d’Obama

ou Quand les conseillers de la Maison Blanche se vantent de mentir aux Américains... L’article pourrait faire date dans les annales du journalisme américain… Mais pour toutes les mauvaises raisons. Dans un long portrait paru dans le New York Times Magazine, Ben Rhodes, conseiller de Barack Obama pour la politique étrangère, se vantait récemment d’avoir « vendu » au peuple Américain, via des médias niais et serviles, une histoire romancée sur l’Iran, pour retourner l’opinion publique en faveur de l’accord nucléaire signé... [Lire la suite]
vendredi 15 avril 2016

Etats-Unis/Moyen Orient : La Doctrine Obama (1ere partie)

 A neuf mois de son départ de la Maison Blanche le président américain soigne déjà son héritage. Dans une série d’ entretiens avec Jeffrey Golberg du magazine The Atlantic, il vient de faire « l’auto-évaluation » de sa politique étrangère. Avec une autosatisfaction évidente et surprenante compte tenu de l’état du monde… A le croire, la Libye fut sa « pire erreur »,  certes, mais la Syrie un succès non reconnu, et l’accord sur le nucléaire iranien un pas dans la bonne direction. Retour sur les fondements... [Lire la suite]
Posté par geraldolivier à 15:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 24 mars 2016

Terrorisme: L’Amérique compte-t-elle encore sur la scène internationale?

Ou pourquoi il ne faudra pas plus compter sur Trump, ou Hillary, que sur Obama, dans la guerre contre le terrorisme. C’est sans doute une coïncidence,  mais en commettant leurs attentats contre l’aéroport et le métro de Bruxelles alors que le président américain Barack Obama était en visite officielle à Cuba, les islamistes ont bien choisi leur moment. Même aux Etats-Unis, ces  attaques ont éclipsé le déplacement du président américain, alors que celui-ci était « historique ».  Elles ont surtout souligné combien... [Lire la suite]
mercredi 17 février 2016

Primaires Américaines : Trump – Sanders, même combat!

Question : Pourquoi un populiste de droite et un social-démocrate de gauche séduisent tant les Américains ? Réponse : Parce qu’ils vendent la même chose sous deux emballages différents. Sous leur costume de candidat anti-système, Trump et Sanders sont des marchands d’illusions. Des colporteurs d’élixir  de jouvence... Après les deux premières étapes d’un marathon électoral qui en comptera vingt-sept, la sensation de la campagne des primaires aux Etats-Unis est incontestablement le succès inattendu des deux «trublions», Donald... [Lire la suite]

mercredi 10 février 2016

New Hampshire : La Révolution est-elle en marche outre Atlantique ?

Une petite révolution vient de se produire dans le New Hampshire. Pour la première fois de l’histoire des Etats-Unis, un socialiste a remporté une élection primaire présidentielle démocrate. Bernie Sanders est cet homme. Sa large victoire face à Hillary Clinton, 60 % des voix contre 38%,  illustre à la fois  les difficultés de campagne de l’ex-Première dame, et le glissement vers la gauche d’une partie de l’électorat américain. En termes comptables, Sanders n’a gagné qu’une poignée de délégués. Il lui en faudra beaucoup... [Lire la suite]
mercredi 20 janvier 2016

Primaires américaines: Les trois temps forts du calendrier

2016 est une année électorale aux Etats-Unis. Le 8 novembre les Américains éliront un nouveau président. Qui sera, quoi qu’il arrive, effectivement « nouveau ». La constitution des Etats-Unis limite le nombre des mandats présidentiels à deux – 22e  amendement ratifié  le 27 février 1951 – Barack Obama ne peut donc pas se représenter. Elu en 2008, face à John Mc Cain, réélu en 2012, cette fois face à Mitt Romney, il doit désormais laisser la place et se retirera le 20 janvier 2017. La bataille pour sa succession est grande... [Lire la suite]
samedi 19 décembre 2015

Primaires 2016 : Trump et le paradoxe républicain

Le parti républicain est convaincu de pouvoir l’emporter en novembre. A condition de présenter un candidat qui ne soit pas un repoussoir. Or Trump est exactement cela. L’enthousiasme de ses partisans n’a d'égal que la révulsion qu’il suscite chez ses détracteurs.   Selon certaines enquêtes d’opinion, Donald Trump aurait désormais 42% de l’électorat républicain avec lui. Presqu’un électeur sur deux. Certes il ne s’agit que de sondages. Aucun vote n’a encore eu lieu. Le premier « caucus », celui de l’Iowa se tiendra le 1... [Lire la suite]
samedi 24 octobre 2015

U.S.A. 2016 – Nomination démocrate: Hillary, seule en piste!

Quelle semaine pour Hillary Clinton ! Elle a marqué quatre énormes points en vue de la nomination du parti démocrate. Et de ces quatre points elle n’est vraiment responsable que d’un seul : sa prestation devant la commission du Congrès sur l’affaire de Benghazi.  Les trois autres ont été des concessions faites par trois de ses concurrents pour la nomination.  Jim Webb, Joe Biden et Lincoln  Chafee (qui ?),  ont en effet, à 24 heures d’intervalle, annoncé qu’ils renonçaient à poursuivre leur quête… Du coup Hillary... [Lire la suite]