samedi 1 décembre 2012

Etats-Unis: Susan Rice au coeur d'un "cover up" sur Benghazi ?

   Les Républicains parviendront-ils à faire du « libyagate », un nouveau « watergate »?  C’est peu probable!  Mais certains s’ y appliquent néanmoins. Pourquoi ? Parce que pour eux  l’intervention de Susan Rice devant les caméras de télévision le 16 septembre, cinq jours après les attaques contre le consulat de Benghazi,  était un service commandé visant à tromper sciemment le public américain dans le but de sauver la réélection du président. Cette intervention faisait partie d’une stratégie de... [Lire la suite]

mercredi 28 novembre 2012

Etats-Unis: Faut-il prendre les menaces de sécessions au sérieux?

  Depuis le 7 novembre et la réélection de Barack Obama, plusieurs centaines de milliers d’Américains, dans les cinquante Etats ont signé des pétitions pour prendre leur distance avec les Etats-Unis. En clair, pour faire « sécession ». Comme le firent onze Etats confédérés du sud en 1861. Une décision qui avait entrainé quatre ans de guerre civile et six cent mille morts. Faut-il prendre ces demandes au sérieux ? Est-il possible que les Etats-Unis se divisent ?  La réponse est  « oui », deux fois « oui » ! Non pas... [Lire la suite]
lundi 26 novembre 2012

Politique Américaine: Obama peut-il forger un compromis et éviter à l'Amérique la "Falaise Fiscale"?

Les négociations budgétaires en cours entre le Président et le Congrès pour éviter la "Falaise Fiscale" s'annoncent ardues. Les Républicains ne sont pas enclins à reculer sur les dépenses. Le président Obama n'a pas démontré qu'il maitrisait l'art du compromis. Deux témoignages viennent le confirmer. Le premier, de la "PBS News Hour", remonte au 20 novembre, et offre une analyse lucide des résultats. Le second provient de l'émission "Face the Nation" sur CBS. Il date du 25 novembre et propose une perspective plus historique. ... [Lire la suite]
lundi 19 novembre 2012

En Libraire: Portrait du général Avant la Chute

Difficile d’imaginer, depuis la France, qui « était » vraiment le général Petraeus. Quel  impact il a eu sur la stratégie et sur l’opinion américaines dans la guerre contre le terrorisme ? Et quel aurait pu être son destin de général en retraite, si…le destin, justement, n’était pas venu semer son trouble! On pense à un Maréchal De Lattre de Tassigny, libérateur de la France en 1944 à la tête de la 1ere Armée, et pacificateur de l’Indochine quelques années plus tard, à qui la nation consacra des funérailles... [Lire la suite]
samedi 10 novembre 2012

Etats-Unis: Et maintenant, l’Amérique face à la « falaise fiscale »

L’élection passée, les échéances reprennent leurs droits. La première d’entre elle pour l’Amérique s’appelle  la « falaise fiscale », (« fiscal cliff », en anglais).  De quoi s’agit-il ?   Concrètement, le Budget Control Act, voté par le Congrès le 2 août 2011, et permettant de relever temporairement le plafond de la dette, stipule que si une solution durable pour réduire le déficit budgétaire n’est pas trouvée avant le 31 décembre 2012, une série de hausses d’impôts (500 milliards de dollars) et de coupes dans... [Lire la suite]
samedi 10 novembre 2012

Revue de Presse: Démission du Général Petraeus

  C'est la première "bombe" de l'après élection. Le général David Petraeus vient de démissioner de son poste de directeur de la CIA, à cause d'une relation extra-conjuguale. Cette démission met un terme aux ambitions politiques du général quatre étoiles. Elle place également l'administration Obama dans l'embarras. Personne n'ayant vu venir cet incident. C'est le deuxième bouleversement au sein de l'équipe de politique étrangère, le premier étant la démission annoncée d'Hillary Clinton de son poste de Secrétaire d'Etat. Lilre... [Lire la suite]
Posté par geraldolivier à 11:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

vendredi 9 novembre 2012

Présidentielle américaine: Pourquoi Obama a gagné et Romney a perdu

Mardi 6 novembre au soir les Républicains américains sont allés se coucher avec un goût très amer dans la bouche. Car la victoire de Mitt Romney, ils la souhaitaient. Ils la voulaient. Ils l’espéraient. Ils  y croyaient.  Certains même l’anticipaient ! Beaucoup n’ont pas trouvé le sommeil et mercredi 7 au matin l’amertume était toujours là. Aujourd’hui elle ne s’est pas encore totalement dissipée. Car la défaite a été douloureuse. A la peine de voir son champion s’incliner et son adversaire exulter, s’est ajoutée la ferme... [Lire la suite]
mercredi 7 novembre 2012

Réélection d’Obama : « Where’s the Beef ? »

"Where's the Beef?" Vous souvenez vous de cette petite phrase ? Elle m’est revenue à l’esprit ce matin alors que je regardais les réactions à la réélection de Barack Obama et que j’écoutais son discours victorieux à Chicago. En fait, cette petite phrase remonte à la campagne électorale de 1984. Walter Mondale, ex vice-président de Jimmy Carter, et candidat à la nomination démocrate, l’avait utilisée contre Gary Hart pour dénoncer le vide de ses discours et son absence de programme, alors que les médias et l’électorat semblaient... [Lire la suite]
Posté par geraldolivier à 17:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 7 novembre 2012

Elections Américaines: Et maintenant le plus dur reste à faire

  La victoire de Barack Obama laisse l’Amérique profondément divisée. En deux camps de force quasi égale, mais aux différences peut-être irréconciliables. Elle ouvre la voie à une nouvelle Amérique, et clôt un chapitre glorieux de son histoire. Elle précipite le parti républicain dans une crise de conscience et d’identité.  Avant même d'entamer son second mandat,  Barack Obama a une tâche ardue devant lui. Réconcilier l’Amérique et la guider vers une croissance retrouvée. Il ne bénéficiera d’aucune lune de miel ou... [Lire la suite]
mardi 6 novembre 2012

Elections Américaines : Les derniers chiffres de la campagne

201 contre 191 et 146 indécis49 contre 44 et 7 indécis178 contre 224 et 33 indécis Ce sont les derniers chiffres disponibles concernant les trois principaux enjeux des élections américaines.  La présidentielle d’abord avec un léger avantage au président sortant Barack Obama. Il disposerait de 201 voix "sûres" au Collège électoral, contre 191 pour Romney et 146 à déterminer. L’élection des Sénateurs ensuite, avec les démocrates à seulement un siège de conserver leur majorité. Ils disposent de 51 sièges aujourd'hui et pourraient... [Lire la suite]