jeudi 28 décembre 2017

Le silence assourdissant autour des réussites de Donald Trump

    Il est des silences qui en disent long. Celui des médias américains sur le bilan de la première année de mandat de Donald Trump est éloquent! Rien. Pas un mot. Juste le tumulte des affaires inconséquentes – russiagate, tweets et vieilles accusations de harcèlement sexuel - qui alimentent les « Unes » depuis douze mois.  Avec l’unanimité d’une caste parfaitement solidaire, les grands médias américains ont choisi de faire l’impasse sur les sujets  pouvant susciter un commentaire favorable à l’égard... [Lire la suite]
Posté par geraldolivier à 13:49 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

vendredi 22 décembre 2017

Le vrai Russiagate: Pourquoi les Démocrates ont tout à en craindre

Russiagate : 2eme partie Pourquoi les Démocrates ont tout à craindre de la vérité Depuis la victoire présidentielle de Donald Trump, le 8 novembre 2016   les démocrates, appuyés  par tous les grands médias américains, s’évertuent à nous faire croire à l’existence d’une  « collusion » entre la campagne de Trump et Vladimir Poutine, via les services de renseignement  russes, pour manipuler l’élection  et offrir la Maison Blanche au milliardaire newyorkais. C’est pour eux la seule explication... [Lire la suite]
jeudi 7 décembre 2017

Russiagate : Le vrai scandale n'est pas celui qu'on croit...

    Il y a deux volets au Russiagate, l’enquête sur l’ingérence russe dans la campagne présidentielle de 2016. Un volet qui touche Donald Trump et ses proches et qui monopolise l’attention des médias. Et un volet qui concerne les démocrates que seule la presse pro-Trump, explore pour l’instant. A terme cependant c’est ce second volet qui pourrait faire le plus de dégâts. Quant à l’inculpation de Michael Flynn qui a fait les gorges chaudes de la presse, elle sera,  vraisemblablement, sans incidence.   Voici... [Lire la suite]
mercredi 1 novembre 2017

Etats-Unis: Pourquoi l’enquête sur l’ingérence Russe est un dossier vide!

 Contrairement à ce que certains affirment, la mise en examen de Paul Manafort  n’est pas une mauvaise nouvelle pour Donald Trump. Elle illustre plutôt le risque de voir l’enquête du procureur spécial, Robert Mueller, se focaliser sur des personnages périphériques et se perdre dans les méandres d’activités sans liens avec la campagne présidentielle de 2016. Rien qui soit de nature à menacer le mandat du président.    La première mise en examen vient de tomber dans le cadre de l’enquête sur l’ingérence russe dans... [Lire la suite]
samedi 14 octobre 2017

Scandale Harvey Weinstein: l’hypocrisie des élites épinglée

   Qu’y a-t-il de plus scandaleux : les abus sexuels dont Harvey Weinstein est accusé, ou le silence du tout Hollywood et de ses amis démocrates sur le sujet. ? … L’affaire Weinstein embarrasse  la gauche américaine parce qu’elle illustre l’hypocrisie du système et des élites. Pour le plus grand plaisir de la droite populiste. Depuis qu’elle a éclaté,  l’affaire Weinstein embarrasse considérablement Hollywood. Acteurs et  producteurs ont assisté, médusés, à la chute fracassante d’un des leurs. Et... [Lire la suite]
Posté par geraldolivier à 18:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mercredi 20 septembre 2017

Nations Unies: Trump, Rocket Man & Jupiter

Les deux chefs d’Etat les plus en vue du moment (et les plus inattendus aussi) Donald Trump et Emmanuel Macron,  se sont exprimés  devant l’Assemblée générale de l’Onu. De leurs discours découlent deux visions du monde, et deux conceptions de leur rôle,  radicalement opposées.    Le président américain Donald Trump s’est exprimé pour la première fois de son mandat devant l’Assemblée générale des Nations Unies. Quelques minutes avant qu’Emmanuel Macron, président de la République française, ne connaisse... [Lire la suite]
Posté par geraldolivier à 10:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

dimanche 10 septembre 2017

Etats-Unis : Les « Antifas », néo-fascistes de l’anti-fascisme.

 Depuis l’élection de Donald Trump, les actions violentes de l’extrême gauche contre le président américain et ses sympathisants se multiplient. Au nom de l’antiracisme et de l’antifascisme. Mais les plus fascistes ne sont pas forcément ceux que l’on croit…   Voici une dizaine d’années, un livre avait défié la chronique aux Etats-Unis. Il s’intitulait « Liberal fascism », « le fascisme de gauche » (le terme « liberal » est un faux-ami en anglais; il renvoie au social-libéralisme, c’est-à-dire... [Lire la suite]
Posté par geraldolivier à 21:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
vendredi 11 août 2017

Etats-Unis: Pourquoi Donald Trump ne sera pas destitué !

La possibilité d’un procès en « impeachment » contre Donald Trump se rapproche de jour en jour. Mais que ses innombrables adversaires ne se réjouissent pas trop vite ! Le président, légitimement élu, est encore loin d’être destitué. Et il est  probable qu’il finira son mandat. « L’affaire russe » qui embarrasse son administration depuis ses premiers jours vise clairement à destituer Donald Trump. Et la mise en place d’un « grand jury », révélée récemment,  pour enquêter sur la... [Lire la suite]
jeudi 27 juillet 2017

Donald Trump: Le narcissisme et le chaos

 Donald Trump est-il finalement son propre meilleur ennemi? Alors que le président américain a rempli certaines de ses promesses de campagne au cours de ses six premiers mois, ses accomplissements ont été occultés par le chaos régnant à la Maison Blanche. Chaos souvent engendré par le président lui-même et illustré par une inquiétante valse des conseillers et secrétaires au sein de son administration. L’Amérique est dans le brouillard. Les observateurs aussi. Un voile d’opacité enveloppe désormais les actions du gouvernement... [Lire la suite]
mercredi 17 mai 2017

"Impeachment" ! Trump face à l’écueil de la destitution

    Le limogeage du directeur du FBI, James Comey, par le président Donald Trump, n’en finit pas de faire des vagues aux Etats-Unis. Depuis l’annonce de cette décision, le 9 mai, la presse et les démocrates mènent un assaut frontal contre le président Trump, avec l’objectif avoué de parvenir à sa destitution. Tout devient prétexte à affaire d’Etat et la Maison Blanche semble en état de siège.  D’un point de vue strictement constitutionnel, la décision du président Donald Trump de limoger le directeur du FBI,... [Lire la suite]