lundi 13 juin 2016

Orlando : Tuerie de masse ou acte terroriste ? Pourquoi le choix des mots compte

 Dans une guerre il faut d’abord nommer l’ennemi. Le président Obama s’y refuse obstinément. Ce n’est pas le cas de Donald Trump.  Dans sa brève allocution, suite à l’attaque d’une boite de nuit d’Orlando, en Floride, qui a fait au moins 50 tués, et 53 blessés, le président américain Barack Obama a parlé « d’acte de terreur » et « d’acte de haine ». « Le FBI mène son enquête, a-t-il ajouté,  et traite cela comme un acte terroriste ». Il a souligné que la cible était la communauté LGBT... [Lire la suite]

dimanche 29 mai 2016

Campagne Présidentielle américaine: Revers de Fortune

  Pourquoi les Démocrates sont désormais inquiets, même très inquiets !   Retournement de situation spectaculaire aux Etats-Unis. En quelques semaines l’atmosphère de la campagne présidentielle a changé du tout au tout. Le parti républicain, qu’on disait au bord de l’explosion, affiche  une sérénité retrouvée. Au contraire, les Démocrates, hier confiants dans leur victoire, se déchirent. Le parti serait même au bord de la rupture…   Voici un an Hillary Clinton était archi-favorite pour remporter la... [Lire la suite]
Posté par geraldolivier à 23:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 7 mai 2016

Présidentielle U.S. : Et maintenant le « veep » !

Pourquoi le choix de son Vice-Président par Donald Trump est capital, et pourquoi la liste des candidats est réduite. Donald Trump étant désormais le « candidat présumé » (« presumptive nominee ») du parti Républicain pour l’élection présidentielle du 8 novembre, il se doit de désigner un vice-président. Car les Américains élisent leur président et leur vice-président ensemble. Il y a toujours deux noms sur le « ticket » d’un parti.  Traditionnellement l’identité du numéro deux est révélée juste... [Lire la suite]
mercredi 27 avril 2016

Présidentielle Américaine : Pourquoi et Comment Donald Trump peut gagner en novembre.

  Comme à chaque élection présidentielle américaine ce sont les « swing states » (Etats indécis) qui feront la différence en novembre. Pour les emporter Trump est aussi bien placé qu’un autre…   Donald Trump vient d’écraser la concurrence républicaine, lors des primaires de  cinq Etats de la côte Atlantique (Connecticut, Delaware, Maryland, Pennsylvanie, Rhode Island). Cinq victoires avec des scores allant de 55% à 64% des voix. Sa nomination est de plus en plus inéluctable. Mais ses deux derniers... [Lire la suite]
mercredi 20 avril 2016

Primaires républicaines: Trump ou le Chaos

Le triomphe  de Donald Trump à New York est le vrai tournant des primaires républicaines. Alors que chez les Démocrates, la victoire d’Hillary Clinton signe la fin des (faux) espoirs entretenus pas Sanders     La primaire de New York a fait trois énormes perdants. Deux dans le camp républicain, Ted Cruz et John Kasich. Un chez les Démocrates, Bernie Sanders .   Cruz et Kasich sont désormais mathématiquement éliminés de la course. Ils  ne pourront plus parvenir à réunir les 1237 délégués nécessaires à la... [Lire la suite]
jeudi 24 mars 2016

Terrorisme: L’Amérique compte-t-elle encore sur la scène internationale?

Ou pourquoi il ne faudra pas plus compter sur Trump, ou Hillary, que sur Obama, dans la guerre contre le terrorisme. C’est sans doute une coïncidence,  mais en commettant leurs attentats contre l’aéroport et le métro de Bruxelles alors que le président américain Barack Obama était en visite officielle à Cuba, les islamistes ont bien choisi leur moment. Même aux Etats-Unis, ces  attaques ont éclipsé le déplacement du président américain, alors que celui-ci était « historique ».  Elles ont surtout souligné combien... [Lire la suite]

jeudi 17 mars 2016

Elections Américaines : Donald Trump et les Républicains, pour le meilleur et pour le pire !

Tandis que les électeurs républicains plébiscitent Donald Trump, certains cadres du parti et les conservateurs le rejettent et espèrent en secret une « convention ouverte ». Option qui serait suicidaire pour le parti et son futur candidat. Le sort des Républicains est désormais lié à celui de Donald Trump,  pour le meilleur et pour le pire.   On sait désormais qui seront les candidats des deux grands partis pour l’élection présidentielle du 8 novembre/ Il s’agira d’Hillary Clinton pour les Démocrates et de Donald... [Lire la suite]
Posté par geraldolivier à 09:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
vendredi 11 mars 2016

Présidentielle Américaine: 2016 , La revanche de la classe moyenne blanche?

Et si 2016 était l’année de la revanche des hommes blancs? Et des femmes aussi! Ce bloc électoral détient les clés de la Maison Blanche par sa capacité à faire la différence dans les fameux « Etats décisifs » (swing states). Et c’est justement ce bloc électoral qui est à la source de la popularité de Trump à droite, comme de Sanders à gauche. Le succès de Donald Trump a été largement imputé aux « hommes blancs en colère » (« angry white males » selon la terminologie américaine). Une explication un peu sexiste car elle semble... [Lire la suite]
Posté par geraldolivier à 16:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 7 mars 2016

Nomination Républicaine : Cruz vs Trump ou la Bataille pour l’âme du Parti Républicain

Derrière la campagne des primaires républicaines, se joue une autre bataille tout aussi âpre, pour l’âme du parti républicain. Ted Cruz va-t-il sauver le Parti républicain de l’implosion? Ce n’est pas encore sûr! Mais il est le dernier espoir des conservateurs de garder leur mainmise idéologique sur le parti de Lincoln. Une mainmise vieille de plus d’un demi-siècle et que Trump menace dangereusement. C’est d’ailleurs la véritable raison du rejet de sa candidature par l’establishment….  Quatre Etats votaient ce week-end aux... [Lire la suite]
vendredi 4 mars 2016

Primaires américaines: Pourquoi il est trop tard pour stopper Trump

  C’est un véritable déluge qui s’est abattu sur Donald Trump depuis sa victoire dans le « superstuesday ». Discours, publicités négatives, éditoriaux, prises de positions d’élus, etc, les critiques s’abattent sur le favori républicain comme les Tomahawks sur Bagdad en 1991. Mais tout porte à croire que ce bombardement intensif arrive trop tard. Donald Trump est en bonne voie pour emporter la nomination républicaine. Cette opposition de dernière minute est inutile et risque même d’être contre-productive. Son prix se paiera en... [Lire la suite]
Posté par geraldolivier à 18:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,