mercredi 7 décembre 2016

Président Trump: Ce que « America First » veut dire

En dépit des affirmations de certains "America First" ne signifie pas un retour à "l'isolationnisme", mais la volonté de placer l'intérêt national comme principe directeur de la diplomatie américaine. Donald Trump entend renouer avec le non-interventionnisme républicain, une tradition occultée depuis soixante-dix ans.  Sa politique étrangère s'inscrira probablement dans la continuité de celle d'Obama, avec quelques exceptions de taille, vis à vis de la Russie, de l'Arabie saoudite, de l'Iran ou de Cuba. Quatre semaines après... [Lire la suite]

mardi 15 novembre 2016

Présidentielle U.S.: Les leçons du 8 novembre

Les médias américains se sont trompés sur Donald Trump car ils n'ont jamais cru à ses chances et n'ont pas cherché à prendre la vraie mesure de son électorat. Par contre ils ont continuellement surévalué les chances d’Hillary dont l’approche « identitaire » a été balayée le 8 novembre… A mesure que les détails du scrutin du 8 novembre sont mis à jour, la liste des idées fausses attachées à l’électorat de Donald Trump ne cesse de s’allonger. De même que la liste des idées fausses sur Hillary Clinton et ses soutiens. Au... [Lire la suite]
vendredi 4 novembre 2016

Présidentielle U.S: l'électorat, la dernière énigme de 2016

 L’élection américaine n’est pas jouée d’avance. Au final ce sont les électeurs effectifs qui feront la différence. Or depuis 2012 cinquante millions de nouveaux électeurs se sont inscrits sur les registres électoraux et personne ne sait avec certitude s’ils iront voter et comment.    A quelques jours du scrutin présidentiel aux Etats-Unis il reste une inconnue majeure. Une inconnue qu’aucun sondage  n’est en mesure de refléter. Qui ira voter ?  Aussi simpliste que cela paraisse, la réponse à cette... [Lire la suite]
Posté par geraldolivier à 11:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 26 septembre 2016

Présidentielle U.S.: Trump et Hillary à égalité avant le 1er débat!

A quelques heures du premier débat télévisé de la campagne présidentielle américaine  les deux candidats sont à égalité. Alors qu’il y a un mois Donald Trump était en perdition. Voici pourquoi et comment il a refait son retard et ce qu’il faut attendre de leur face à face.  Hillary Clinton et Donald Trump vont se retrouver face à face ce soir sur la scène de l’université Hofstra, de New York pour le premier débat de la campagne présidentielle américaine (deux autres se tiendront les 9 et 19 octobre, ainsi qu’un débat... [Lire la suite]
jeudi 15 septembre 2016

Présidentielle U.S.: Le « malaise » d’Hillary n’est pas qu’une question de santé.

 Pour les Américains, derrière la question – préoccupante -  de la santé d’Hillary Clinton, il y a celle plus inquiétante de son obsession maladive pour la dissimulation et le mensonge.  Hillary Clinton est en « parfaite santé ». Son médecin, le Dr Lisa Bardack, l’assure. Elle la suit régulièrement, et après l’avoir examinée cette semaine, elle l’a trouvée en « condition physique normale » malgré une « légère pneumonie bactérienne non transmissible.» Sa « santé mentale » est... [Lire la suite]
Posté par geraldolivier à 23:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mercredi 10 août 2016

Elections Américaines: L’économie, la vraie chance de Trump

    Les  prescriptions économiques de Donald Trump, allient sans complexe libéralisme et protectionnisme, entreprise individuelle et politique industrielle, baisses d’impôts et dépenses publiques… Certains y voient un mélange aussi indigeste et incohérent que le personnage. Mais c’est surtout  sa seule vraie chance de battre Hillary… « l’Americanisation sera notre crédo, pas la globalisation ». Donald Trump vient de  présenter les grandes lignes de son programme économique : réductions... [Lire la suite]
Posté par geraldolivier à 16:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

vendredi 4 mars 2016

Primaires américaines: Pourquoi il est trop tard pour stopper Trump

  C’est un véritable déluge qui s’est abattu sur Donald Trump depuis sa victoire dans le « superstuesday ». Discours, publicités négatives, éditoriaux, prises de positions d’élus, etc, les critiques s’abattent sur le favori républicain comme les Tomahawks sur Bagdad en 1991. Mais tout porte à croire que ce bombardement intensif arrive trop tard. Donald Trump est en bonne voie pour emporter la nomination républicaine. Cette opposition de dernière minute est inutile et risque même d’être contre-productive. Son prix se paiera en... [Lire la suite]
Posté par geraldolivier à 18:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
lundi 29 février 2016

Supertuesday : Connundrum ou Pourquoi les Républicains sont dans l’impasse

A la veille de Supertuesday, les Républicains ont le choix entre Trump et l’explosion du parti !  Et quoi qu’ils décident c’est Hillary Clinton qui y gagnera. « Connundrum » ! En anglais cela évoque une situation confuse, compliquée et inextricable. Précisément le genre de situation dans laquelle se trouve le parti républicain aux Etats-Unis. A la veille du « supertuesday » c’est-à-dire du jour de vote le plus important de toute la campagne des primaires, le GOP doit affronter le fait que le favori de la course à la ... [Lire la suite]
mardi 2 février 2016

Primaires Américaines: L’Effet Donald Trump

Pourquoi, malgré sa défaite dans l’Iowa, les Républicains doivent un grand coup de chapeau à Donald Trump? Hillary Clinton et Ted Cruz ont donc remporté le « caucus » de l’Iowa, premier vote de la campagne des primaires présidentielles aux Etats-Unis. Côté démocrate, l’ex-Première Dame Hillary Clinton est parvenue à préserver un avantage infime sur son adversaire, Bernie Sanders,  49,9% contre 49,6%.   Cette marge de 0,3%  lui évite l’humiliation d’une seconde défaite dans cet Etat, après celle de 2008 face à... [Lire la suite]
lundi 25 janvier 2016

Primaires Américaines: Les clés du vote de l’Iowa

Enfin, nous y voilà ! Ce lundi 1er février les « primaires » vont, enfin, débuter aux Etats-Unis avec le vote de l’Iowa (vote que l’on appelle « caucus » parce qu’il se déroule lors de réunions publiques, et non par suffrage direct).  « Enfin! », parce que ce vote va donner la première mesure concrète de l’état d’esprit des électeurs américains après neuf mois d’une campagne mouvementée. Deux personnalités ont dominé les débats :  Donald Trump chez les Républicains, Hillary Clinton chez les Démocrates. Le premier est... [Lire la suite]