mardi 2 février 2016

Primaires Américaines: L’Effet Donald Trump

Pourquoi, malgré sa défaite dans l’Iowa, les Républicains doivent un grand coup de chapeau à Donald Trump? Hillary Clinton et Ted Cruz ont donc remporté le « caucus » de l’Iowa, premier vote de la campagne des primaires présidentielles aux Etats-Unis. Côté démocrate, l’ex-Première Dame Hillary Clinton est parvenue à préserver un avantage infime sur son adversaire, Bernie Sanders,  49,9% contre 49,6%.   Cette marge de 0,3%  lui évite l’humiliation d’une seconde défaite dans cet Etat, après celle de 2008 face à... [Lire la suite]

lundi 1 février 2016

Atlantico : Ce que les médias ne comprennent pas dans le phénomène Trump !

Le site Atlantico.fr vient de m'interroger sur Donald Trump, Bernie Sanders et l’humeur de l’électorat américain. Voici ce que je leur ai confié. Vous pouvez retrouver l ‘ensemble de l’interview sur le site d'Atlantico.fr : http://www.atlantico.fr/decryptage/trump-en-tete-chez-moderes-que-avons-pas-compris-vote-trump-gerald-olivier-pascal-emmanuel-gobry-2569782.html 1/ Différents sondages publiés ces derniers jours aux Etats-Unis révèlent que Donald Trump est le grand favori des Républicains modérés. Cela doit-il modifier la... [Lire la suite]
Posté par geraldolivier à 17:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 25 janvier 2016

Primaires Américaines: Les clés du vote de l’Iowa

Enfin, nous y voilà ! Ce lundi 1er février les « primaires » vont, enfin, débuter aux Etats-Unis avec le vote de l’Iowa (vote que l’on appelle « caucus » parce qu’il se déroule lors de réunions publiques, et non par suffrage direct).  « Enfin! », parce que ce vote va donner la première mesure concrète de l’état d’esprit des électeurs américains après neuf mois d’une campagne mouvementée. Deux personnalités ont dominé les débats :  Donald Trump chez les Républicains, Hillary Clinton chez les Démocrates. Le premier est... [Lire la suite]
dimanche 3 mai 2015

2016: La nouvelle génération républicaine à l’assaut de la Maison Blanche

 Où s’arrêtera la liste des candidats républicains à la Maison Blanche ? Fin février 2015, douze candidats avaient signifié leur intention de se présenter. Parmi eux des gouverneurs, des sénateurs, et des personnalités du monde des affaires. Bref un échantillonnage typique pour le parti républicain à vingt mois du scrutin. Mais depuis, cette liste, loin de s’affiner, s’est étendue encore. On est passé de douze candidats « potentiels » à dix-neuf candidats « déclarés ».  Dix-neuf, c’est beaucoup ! Peut-être trop ! Imagine... [Lire la suite]
dimanche 1 mars 2015

Présidentielle 2016 : Républicains, à vos marques! (2e partie)

Le verdict du CPAC est  tombé et pour la troisième année consécutive, Rand Paul l’a emporté. Traditionnellement les trois jours de conférences et débats du CPAC, la "Conservative Political Action Conference" (qui vient de se tenir près de Washington ces 26, 27 et 28 février)  s’achèvent par un vote des militants sur le candidat qui les a le plus convaincus. C’est un vote blanc purement symbolique (« straw poll » en anglais). Ce 28 février 2015 Rand Paul a remporté ce vote avec 26% des voix. Il devance Scott Walker, qui a... [Lire la suite]
samedi 28 février 2015

Présidentielle 2016 : Républicains, à vos marques! (1ere partie)

Mars 2015. Dans un an les Etats-Unis seront au cœur des primaires, ce fastidieux processus de désignation des candidats à l’élection présidentielle. Mais les candidats se positionnent dès à présent. Car pour être en tête du peloton en mars 2016, il faut se mettre à courir aujourd’hui.  Côté démocrate, il n’y a guère de suspense. Hillary Clinton est archi-favorite pour l’emporter. C’est une figure connue et reconnue. Elle a accumulé un trésor de guerre considérable, (le plus gros budget jamais établi pour une campagne... [Lire la suite]
lundi 19 janvier 2015

U.S.A. 2016: Lève toi et marche, ou le Retour de Romney, le Ressuscité

C’est un retour inattendu et qui en embarrasse plus d’un. Voici que Mitt Romney veut se lancer dans une nouvelle campagne pour la Maison Blanche. La troisième, après 2008 et 2012. Sa décision est « pratiquement acquise » a-t-il confié tout récemment à un groupe d’investisseurs à New York. L’idée déplaît à pas mal de sympathisants du parti républicain. Romney est pour eux la personnification de l’échec. Mais elle semble intéresser les électeurs. Car cette simple annonce d’intentions a catapulté l’ancien gouverneur du Massachusetts... [Lire la suite]