1493

Quiconque s’interroge aujourd’hui sur l’origine historique de la « globalisation », va inévitablement remonter le temps jusqu’à une année charnière, 1492. Celle de la « découverte » de l’Amérique par Christophe Colomb. « Découverte », entre guillemets. Parce que le « Nouveau Monde » avait été foulé par d’autres avant:  les Vikings, c’est certain, mais aussi les Asiatiques, Les Irlandais peut-être et pourquoi pas les Hébreux encore avant eux… Mais de toutes ces expéditions, une seule bouleversa le destin du monde, celle de Colomb. Sa découverte déboucha sur ce que les historiens ont appelé « l’échange colombien », formidable circulation de produits, animaux, minéraux, végétaux, biologiques et bactériologiques, entre les continents, qui ont fondamentalement transformé le monde et engendré celui que nous connaissons depuis. Ainsi l’année 1493 peut être considérée comme l’an I de la mondialisation, le commencement de notre ère.

columbus-landing
Et c’est sous cet angle que l’aborde Charles Mann, dans un ouvrage foisonnant et fascinant, « 1493, comment la découverte de l’Amérique a transformé le monde ». Charles Mann est un journaliste scientifique américain. Pas un professeur d’université. Son écriture n’en est que plus accessible et son récit plus riche. Mais son propos n’en n’est ni moins sérieux et ses recherches non moins fouillées. Il s’appuie notamment sur les travaux d’Alfred Crosby, professeur émérite d’Histoire à l’université du Texas, qui inventa l’expression « d’échange colombien », voici quarante ans (dans un ouvrage jamais traduit en français).

Columbian Exchange 2
Voici la création du monde comme elle n’a encore jamais été racontée. Voici comment l’Europe et la Chine ont découvert, entre autres, le tabac, la tomate, la pomme de terre, le maïs et la Syphillis. Voici comment le nouveau monde a récupéré la fièvre jaune, le paludisme, la variole, le manioc et les animaux domestiques, chiens et chevaux .

columbian_exchange
Voici comment un système écologique global s’est mis en place, empêchant, dès le premier contact, tout retour en arrière.
Voici comment s’est développé l’esclavage dans certaines parties du Nouveau Monde, fruit des circonstances économiques et bactériologiques, autant que d'un rapport de force.

Voici comment de nouvelles matières premières, comme le caoutchouc, ont fait l’immense fortune de certaines familles d’Amérique du sud, fortune immédiatement dilapidées, avant d’être exploitées durablement  ailleurs.

Columbian Exchange 3
Voici les acteurs d’alors, et ceux d’après,  de Moctezuma à Charles Goodyear, et d'autres...

Un livre d’une richesse étonnante, bien loin de la vieille histoire des rois et des reines, et un rappel que les éléments clés de l'épopée humaine sont non seulement les hommes, mais aussi les éléments.

1493, comment la découverte de l’Amérique a transformé le monde », Charles C. Mann, Albin Michel, 535 pages,  24 euros.