Evelyne Joslain Evelyne Joslain revient sur l’émergence du Tea Party aux Etats-Unis. Soulèvement spontané contre l’extension sans fin de l’Etat,  le mouvement s’est focalisé sur la figure du président Obama et sa volonté de  « transformer fondamentalement »  l’Amérique. 

Tea Party

1ere partie : Le Tea Party, formidable désir de liberté

Le mouvement des Tea Parties a émergé sur la scène politique américaine au lendemain de la première élection de Barack Obama, début 2009. Et il s’est propagé à travers les Etats-Unis comme le feu dans la prairie. Aux élections intermédiaires de 2010, les flammes sont venues caresser les murs du Capitol. Plus d’une centaine d’élus se réclamant des Tea Parties se retrouvaient au Congrès. Mais en 2012 l’incendie de la révolte a manqué de souffle. Le mouvement a marqué le pas. Et échoué dans son objectif principal: éviter un second mandat Obama. Pire, les Tea Parties ont été pointés du doigt comme responsables du double échec du parti républicain dans sa tentative de reconquête de la Maison Blanche et du Sénat.

Alors le grand incendie qui a ravagé la prairie n’aura-t-il été qu’un feu de broussailles ?

Ce mouvement a-t-il encore un avenir politique ? Peut-il rassembler au-delà de la frange radicale du parti républicain ? Ou bien ne fut-il que la réaction instinctive et éphémère, des américains les plus conservateurs, face à l’élection à la présidence  d’un « noir » issu de l ‘aile radicale du parti démocrate?

Dans un ouvrage argumenté et documenté,  Evelyne Joslain, américaniste, spécialiste des courants conservateurs outre-atlantique, revient en détails, sur le mouvement des Tea Parties, pour tenter de répondre à ces questions.

Tea Party supporters
Son ouvrage a trois mérites considérables.
Un, il apporte un vrai éclairage sur les Tea Parties. Tandis que la presse, notamment en France, se contente souvent d’en faire une caricature grossière, Evelyne Joslain s’attache à présenter les Tea Parties de façon objective.  Quand les médias bien pensants, au service  de la pensée unique, dénigrent toute légitimité à ce mouvement parce que ses positions sont politiquement incorrectes, Evelyne Joslain les examine sans à priori.
Deux, il offre une lecture de la présidence  Obama du point de vue des Tea Parties, ce qui permet de comprendre la colère de ses partisans. Une démarche jamais effectuée ailleurs.
Trois, il présente ce mouvement dans sa diversité en soulignant la valeur principale qui le sous-tend : la défense de la liberté, finalité même de l’existence  des Etats-Unis.
On peut comprendre  l’enthousiasme de  Mme Joslain, mais questionner son optimisme. « Le Tea Party exprime un formidable désir de liberté » écrit-elle. Désir qui continue de progresser aux Etats-Unis et qu’elle espère voir parvenir un jour jusqu’en Europe…   Mais ce « désir de liberté », s’est heurté, le 6 novembre dernier, au désir « d’égalité » d’un plus grand nombre encore. D’où une interrogation légitime sur l’avenir du Tea Party…


A suivre… 2eme partie : Le Tea Party et la tradition populiste américaine

 A lire : Tea Party, L’Amérique à la reconquête de ses libertés, Evelyne Joslain, éditions Jean Picollec, 298 pages, 21 euros.