France-Amérique le blog de Gérald Olivier

mercredi 17 mai 2017

"Impeachment" ! Trump face à l’écueil de la destitution

    Le limogeage du directeur du FBI, James Comey, par le président Donald Trump, n’en finit pas de faire des vagues aux Etats-Unis. Depuis l’annonce de cette décision, le 9 mai, la presse et les démocrates mènent un assaut frontal contre le président Trump, avec l’objectif avoué de parvenir à sa destitution. Tout devient prétexte à affaire d’Etat et la Maison Blanche semble en état de siège.  D’un point de vue strictement constitutionnel, la décision du président Donald Trump de limoger le directeur du FBI,... [Lire la suite]

dimanche 14 mai 2017

France-Etats-Unis: Emmanuel Macron est-il le Barack Obama français ?

   La réponse est oui, et c’est tout le problème…  Emmanuel Macron est donc officiellement le 8e président de la Ve république. Depuis son élection, les grands médias américains ne cessent de chanter ses louanges. Par sa victoire, il aurait tout simplement « sauvé la civilisation occidentale ». Rien moins. Après le vote du Brexit, et l’élection de Donald Trump, salués comme des victoires de la vague montante  « nationale-populiste » en Amérique et en Europe,  une victoire de Marine Le... [Lire la suite]
Posté par geraldolivier à 16:33 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
mardi 11 avril 2017

Cour Suprême : La première grande victoire de Donald Trump

 Les médias d’aujourd’hui ne suivent jamais plusieurs sujets en même temps. Au prétexte que  l’auditoire (c’est-à-dire vous, moi et les autres) n’est pas capable de hiérarchiser son attention.  Pour faire de l’audience, il faut qu’un fait unique domine, voire monopolise, l’actualité jusqu’à ce qu’un autre ne l’en déloge. Avoir deux grands titres, ou trois, ce n’est tout simplement plus concevable. Notre monde, lui, se fiche bien de ces considérations. L’actualité a le don de parfois s’accélérer et de se densifier.... [Lire la suite]
dimanche 9 avril 2017

Frappes Américaines en Syrie: Evolution mais pas Revirement

  Ce ne fut pas, à proprement parler, un « baptême du feu ». Le président Trump avait déjà autorisé d'autres actions militaires,  au Yemen notamment. Mais ce fut sa plus importante décision en tant que Commandant en Chef des forces armées. Et ce fut celle aux conséquences les plus lourdes.   La décision américaine de frapper la Syrie, en représailles contre l’attaque chimique menée deux jours plus tôt, a bouleversé la donne du conflit. Mais, au contraire de ce que beaucoup ont dit, cette décision ne... [Lire la suite]
jeudi 2 mars 2017

Maison Blanche: Pourquoi le « Kremlingate » menace le mandat de Donald Trump

 Le  « Kremlingate », c’est-à-dire l'enquête sur les liens entre l’administration Trump et la Russie,  est une tentative orchestrée de l’opposition démocrate et des médias pour déstabiliser,  voire destituer,  Donald Trump.  Les attaques et les révélations de toutes sortes vont se succéder. La menace est à prendre très au sérieux par l’administration.   Qui se souvient de l’affaire du certificat de naissance de Barack Obama?  Durant la campagne de 2008, ses adversaires, dont une... [Lire la suite]
mardi 28 février 2017

U.S Présidence: Donald Trump, héritier de Ronald Reagan

    Loin du dictateur fasciste dénoncé par les medias, le président Trump s’affirme comme le véritable héritier de Ronald Reagan. En matière de défense, d’économie et de dérèglementation. Son discours devant le Congrès le démontrera encore.   Ce 28 février,  Donald Trump prononcera son premier discours aux  élus du Congrès en tant que président des Etats-Unis. A l’occasion, il détaillera le projet de son administration et peut-être son budget. Les grandes lignes en sont déjà connues. Elles ont été... [Lire la suite]

mercredi 8 février 2017

Executive Orders: L'enjeu du bras de fer entre Trump et les juges

   La bataille judiciaire autour du décret sur l’immigration signé par Donald Trump le 27 janvier dépasse le cadre de la simple validité d’un ordre présidentiel. Le véritable enjeu c’est la division des pouvoirs pour les deux ou quatre années à venir, c’est-à-dire le rapport de force entre la Maison Blanche et l’opposition. Minoritaires au sein de l’appareil législatif, les Démocrates et, plus globalement, les opposants à Donald Trump n’ont que l’appareil judiciaire pour exercer leur contrepouvoir. D’où leur volonté de... [Lire la suite]
mercredi 1 février 2017

Anti-Terrorisme: Comment la France sert de contre-modèle à Trump

  Le décret anti- terrorisme signé par Donald Trump a suscité une indignation mondiale. A tort ! Pas de quoi justifier une telle hystérie collective. Par contre la nouvelle volonté américaine de se protéger de l’islamisme radical est clairement énoncée. Pour éviter que les Etats-Unis ne connaisse le même sort que… la France   Qui sait que la France a servi de modèle à Donald Trump? Ou plutôt de contre-modèle ? Bien peu en France. Les médias ne s’en vantent pas. C’est même le grand non-dit du remue-ménage... [Lire la suite]
mercredi 25 janvier 2017

Présidence Trump : La Grande Peur des Démocrates

Les Etats-Unis sont entrés dans l’ère Donald Trump. Elle va durer au moins deux ans – jusqu’aux élections intermédiaires de novembre 2018 -  sans doute quatre, et peut-être plus encore. Les Démocrates, eux,  viennent d’entamer leur traversée du désert. Ils ne savent pas quand elle se finira, ni dans quel état leur parti sera alors…   Gel des embauches de fonctionnaires, fin des subventions aux cliniques de l’étranger pratiquant l’avortement, accord pour la construction de deux oléoducs bloqués par l’administration... [Lire la suite]
mardi 24 janvier 2017

Trump et « American Carnage », fantasme ou réalité ?

Le discours d’investiture de Donald Trump restera pour sa force verbale et sa brutalité crue, résumée par une expression choc « American Carnage », un carnage américain! Médias et réseaux sociaux se sont emparés de l’expression, le plus souvent pour la railler. Elle renvoie pourtant à une réalité qui fait aussi  l’Amérique d’aujourd’hui.  A force de discuter des chiffres, on en oublie les mots. L’investiture de Donald Trump a, d’entrée, suscité une polémique sur l’ampleur de l’assistance présente. Néanmoins son discours... [Lire la suite]
Posté par geraldolivier à 12:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 10 janvier 2017

Les Adieux d'Obama: Le Choix de Chicago

  Obama a choisi Chicago pour prononcer son discours d'adieux. C’est là où il a commencé. C’est aussi là où il a le plus échoué en tant que président. Car sur le front des relations raciales - dont Chicago est un exemple symptomatique -  l’Amérique a régressé en huit ans.   Barack Obama a choisi sa ville adoptive de Chicago pour faire son discours d’adieu. Il quittera la Maison Blanche le 20 janvier, après huit ans et deux mandats présidentiels, et comme le veut une tradition américaine récente il s’est autorisé... [Lire la suite]
Posté par geraldolivier à 18:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 2 janvier 2017

Maison Blanche: Obama règle ses comptes

    Obama persiste et signe. Alors qu’il ne lui reste que quelques jours avant de se retirer, le président américain intervient tous azimuts pour compliquer ou bloquer la tâche de son successeur.   Dans trois semaines Barack Obama ne sera plus président des Etats-Unis. Il achève son second mandat et quittera définitivement la Maison Blanche. Mais il est pour l’instant encore aux commandes et ses récentes décisions indiquent qu’il entend exercer son mandat jusqu’au bout et verrouiller autant qu’il le peut les... [Lire la suite]
jeudi 22 décembre 2016

Administration Américaine: Trump taille patron - 2e partie, Economie et Politique intérieure

L’administration du « president-elect » Donald Trump prend forme. Elle reflète les engagements de campagne du candidat Trump. On y trouve des personnalités étrangères à Washington, voire au monde politique, et plutôt issues du monde de l’entreprise, ou des rangs de l’armée. Le souci dominant est celui de l’efficacité réformatrice Six dirigeants d’entreprises, cinq élus du Congrès,  quatre femmes dont une d’origine asiatique, trois généraux en retraite, deux banquiers, un professeur et un médecin africain-américain,!... [Lire la suite]
mercredi 21 décembre 2016

Administration Américaine: Trump taille patron - 1ere partie, Défense et Relations Internationales

  L’équipe du « president-elect » Donald Trump prend forme. Elle reflète les engagements de campagne du candidat Trump. On y trouve des personnalités étrangères à Washington, voire au monde politique, et plutôt issues de l’entreprise, ou des rangs de l’armée. Le souci dominant est celui de l’efficacité réformatrice   Six dirigeants d’entreprises, cinq élus du Congrès,  quatre femmes dont une d’origine asiatique, trois généraux en retraite, deux banquiers, un mèdecin africain-américain,! Voilà à quoi... [Lire la suite]
lundi 19 décembre 2016

Présidentielle U.S. : Pourquoi le Collège électoral compte

Le Collège électoral vote aujourd’hui. Or depuis la victoire surprise de Donald Trump le 8 novembre, les démocrates déçus n’en finissent pas de tempêter contre cette institution, pourtant voulue par la Constitution et essentielle à la démocratie américaine.   C’est jour de vote aux Etats-Unis ! C’est aujourd’hui que les fameux « grands électeurs » vont se réunir au sein du « Collège électoral » pour voter dans le cadre de l’élection présidentielle. C'est le  deuxième acte de ce rituel... [Lire la suite]
Posté par geraldolivier à 13:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 7 décembre 2016

Président Trump: Ce que « America First » veut dire

En dépit des affirmations de certains "America First" ne signifie pas un retour à "l'isolationnisme", mais la volonté de placer l'intérêt national comme principe directeur de la diplomatie américaine. Donald Trump entend renouer avec le non-interventionnisme républicain, une tradition occultée depuis soixante-dix ans.  Sa politique étrangère s'inscrira probablement dans la continuité de celle d'Obama, avec quelques exceptions de taille, vis à vis de la Russie, de l'Arabie saoudite, de l'Iran ou de Cuba. Quatre semaines après... [Lire la suite]
jeudi 24 novembre 2016

Stephen Bannon: L’homme par qui la victoire et le scandale sont arrivés

Il y a trois mois personne, ou presque ne connaissait son nom ! Aujourd’hui il est le conseiller personnel du président-élu des Etats-Unis. Il s’appelle Steve Bannon. Avant de reprendre en main la campagne du candidat républicain il dirigeait un groupe de presse controversé,  Breitbart. Il est l’ennemi juré de tous les progressistes, pire qu’un épouvantail, un repoussoir qui offense les bien-pensants inquiets de sa proximité avec le pouvoir…   Depuis la victoire de Donald Trump, la presse américaine a trouvé sa... [Lire la suite]
mardi 15 novembre 2016

Présidentielle U.S.: Les leçons du 8 novembre

Les médias américains se sont trompés sur Donald Trump car ils n'ont jamais cru à ses chances et n'ont pas cherché à prendre la vraie mesure de son électorat. Par contre ils ont continuellement surévalué les chances d’Hillary dont l’approche « identitaire » a été balayée le 8 novembre… A mesure que les détails du scrutin du 8 novembre sont mis à jour, la liste des idées fausses attachées à l’électorat de Donald Trump ne cesse de s’allonger. De même que la liste des idées fausses sur Hillary Clinton et ses soutiens. Au... [Lire la suite]
jeudi 10 novembre 2016

Présidentielle U.S. It’s the economy stupid !

Le vote Trump n’est pas simplement un vote de  rejet d’Hillary Clinton et du système, c’est un vote d’adhésion à un projet économique, celui d’une Amérique à nouveau conquérante. Focalisés sur les bévues et les provocations du candidat, les médias ont oblitéré cette question pourtant au cœur du succès de Donald Trump !   « C’est l’économie, idiot ! » Certains se souviennent sans doute de ce slogan de la campagne de Bill Clinton en 1992. En fait c’était un cri du cœur lancé en réponse à la... [Lire la suite]
Posté par geraldolivier à 13:16 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 8 novembre 2016

Présidentielle U.S.: Les Scénarios du 8 novembre

  Celui de Donald Trump, ou d’Hillary Clinton, qui réunira 270 grands électeurs sera le prochain président des Etats-Unis. Pour parvenir à ce seuil victorieux il va leur falloir arriver en tête dans un certain nombre d’Etats. Voici les différents scénarios possibles.  Cette fois, finis les spéculations et pronostics! Les citoyens américains vont se prononcer. Il va s’agir de compter leurs voix. Au-delà du vote populaire (qui n’est pas déterminant- voir post du 7/11/16), c’est le résultat au sein du Collège électoral qui... [Lire la suite]
Posté par geraldolivier à 06:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]