The Beatles on the Raod 

En 1964, Harry Benson était sur le point de partir en reportage en Afrique quand il reçut un coup de fil de son éditeur. Il fallait couvrir les Beatles qui débarquaient en France, alors en pleine "beatlemania". Le photographe prit un autre avion et le soir même photographiait les "Fab Four" dans leur chambre d'hôtel au George V à Paris, à l'occasion d'une bataille de polochons parfaitement spontanée...C'était les Beatles! Gentils, proprets, amusants, ni provocateurs ni voyous, préférant pour leur image les gamineries, au propos prétentieux. Tant qu'il se prêteraient à ce jeu, ils seraient les "Quatre Garçons dans le Vent" pour le monde entier.

The Beatles Harry Benson 1966The Beatles Harry Benson Paris 1964 

Mais le jour où ils penseraient  avoir quelque chose à dire, plutôt que rire, ils cesseraient de jouer ce jeu un peu niais et de pure marketting, mais se retrouveraient pris dans un tourbillon médiatique beaucoup plus cynique dangereux. Et ce serait le début de la fin... Pour l'heure ils étaient innocents et ne se prenaient pas au sérieux. Cela durera encore deux années, années fidèlement documentées par Harry Benson qui les suivra autour du monde à l'occasion de leurs dernières tournées où les "Beatles en costume cravate sombre" seront finalement rangés au magasin des accessoires dépassés pour faire naître les Beatles en habits multicolores et psychédéliques. Une passation de pouvoir ou  un changement de personnalité illustrée par la pochette de l'album Sgt Pepper...

Cette fin du commencement de la carrière des Beatles se retrouve dans le volume que Taschen sort aujourd'hui. Un volume un peu fou où tout est bon, à condition d'aimer les  batailles de polochons.

The Beatles, on the road with Harry Benson, 1964-1966, Taschen, 26,5 cm X 37,4cm
, 272 pages € 49,99

,(édition trilingue français, anglais, allemand )